Destination emploi heads to rural areas

November 21, 2017

(French only)

Destination emploi maintenant au rural

Pour la première fois depuis sa création il y a 12 ans, Premier Choix s’exporte au rural avec le programme Destination emploi, une formation destinée à accompagner des jeunes francophones dans leur recherche d’un premier emploi.

Premières participantes de Destination emploi à Saint-Laurent. La formation en lieu en partie à l'école Aurèle-Lemoine.

La volonté était présente depuis un moment. Grâce aux fonds débloqués par Service Canada, elle devient maintenant une réalité : Destination emploi sera offert dans deux écoles de communautés rurales francophones : l’école Aurèle-Lemoine à Saint-Laurent, et l’école Pointe-des-Chênes à Sainte-Anne.

Salimata Soro, coordonnatrice du programme Premier Choix du CDEM, voit l’aboutissement d’un projet souhaité par tous. « Il y a une grosse demande au rural. Ça fait quatre ans que l’on cherche des fonds pour pouvoir y répondre. Une fois qu’ils ont été débloqués, il ne nous restait plus qu’à trouver les structures d’accueil. »

Salimata Soro, coordonnatrice de Premier Choix

 

Les écoles accueilleront chacune jusqu’à six personnes de 18 à 30 ans pour quatre semaines de formation et cinq semaines de stages en entreprise, en tout, 9 semaines rémunérées au salaire minimum, soit 11,15 $ de l’heure. Serge Carrière, directeur de l’école Aurèle-Lemoine de Saint-Laurent, perçoit cette arrivée comme une belle opportunité pour la communauté et son école.

« Accueillir cette formation répond pleinement au nouveau mandat des écoles de la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) qui veulent jouer un rôle dans le développement culturel, éducatif mais aussi économique de la communauté. Notre école est un moyen de contact, un relais. On veut que le monde reste à Saint-Laurent, et on veut stimuler l’activité économique avec des jeunes adultes qui, en plus, pourront peut-être ensuite inscrire leurs enfants dans notre école. »

Après Saint-Laurent et Sainte-Anne, Premier Choix souhaite poursuivre son action ailleurs au rural. « Pour 2018, on compte aller dans les municipalités de Saint-Pierre-Jolys et de Notre-Dame-de-Lourdes. D’ailleurs, on y propose déjà des formations pour des personnes vivant avec un handicap », explique Salimata Soro.

Le taux de réussite de Premier Choix est exceptionnel. 9 sur 10 des participants se décrochent un emploi chaque année. En apportant son expertise en milieu rural, Premier Choix permet aux communautés francophones d’accentuer leur dynamisme local. « Là, c’est le premier projet au rural, mais il y a déjà beaucoup d’engouement. Nous espérons avoir la chance d’offrir Destination emploi chaque année et d’obtenir d’aussi bons résultats. »

Nous recrutons présentement pour nos prochaines
sessions Destination Emploi
  Communiquez avec nous pour plus de détails au 204 925-2321

info@premierchoix.org