Mentoring Energizes Coop Vélo-Cité

September 05, 2017

(French only)

Entre une première Assemblée générale annuelle réussie et de nouveaux locaux en perspective, l’été s’est révélé fort en succès à la Coop Vélo-Cité. S’ajoute à cela une participation au programme de mentorat du CDEM qui a redynamisé cette coopérative pour amateurs de bicyclette.

 

Coop Vélo-Cité

Janelle Delorme, Diane Bilodeau et Eric Gosselin devant leurs futurs locaux, en rénovation, au 190, avenue de la Cathédrale 

 

Diane Bilodeau est vice-présidente de marketing et stratégie de Caisse Groupe Financier. Étant elle-même au sein de la première coopérative financière du Manitoba, elle est la parfaite mentore pour la Coop Vélo-Cité. « Son expérience et son cheminement professionnel la rendent un mentor idéal pour nous, partage Eric Gosselin, administrateur du Conseil d’administration de la Coop Vélo-Cité. Elle nous apporte une perspective très intéressante, que ce soit sur des principes de base ou sur le côté institutionnel. Et puis c’est le fun, car Diane est une oreille sympathique. Elle nous comprend. »

Dans une première formule proposée, une seule personne était désignée comme mentorée pour représenter la coopérative : Julie Gauvin, à l’époque trésorière du CA. « Très rapidement, nous avons constaté avec Diane qu’il serait beaucoup plus simple et efficace de rencontrer le groupe entier d’administrateurs, puisque nous prenons, de toute façon, les décisions en groupe, explique Julie Gauvin. Cela reflète plus notre esprit de coopérative. À partir de ce moment-là, le mentorat est devenu encore plus bénéfique. »

Au rythme des rencontres mensuelles, l’entreprise se forge, se perfectionne, mais surtout, apprend. « J’aime beaucoup l’approche du mentorat, car on ne doit pas nous donner les réponses toutes faites, mais plutôt nous guider vers des réponses qui nous correspondent, avance Janelle Delorme, présidente du CA de la Coop Vélo-Cité. C’est comme cela que l’on apprend qui on est en tant qu’entreprise. »

Partageant expertise et conseils, pour Diane Bilodeau, deux mots résument le rôle d’un mentor : vouloir aider. « J’aime beaucoup aider les jeunes entrepreneurs. C’est important de les encourager. Et c’est bon pour notre communauté et notre avenir. »

Comme toute coopérative, la Coop Vélo-Cité a fait face à quelques défis. Un en particulier : les locaux. « Ne pas avoir de locaux pendant notre plus haute saison était un défi. Mais Diane nous a soutenus dans l’idée d’ateliers pop-up éphémères. D’autres auraient pu nous en dissuader. Elle nous a aidés à les mettre en place et à relever le défi. »

Depuis le printemps 2017, Diane Bilodeau et le CA de la Coop Vélo-Cité ont abordé de nombreux points, par exemple, le fonctionnement du CA, le développement et la stratégie d’affaires et son système d’adhésion. « En tant que mentor, mon objectif est de les faire réfléchir plus profondément, pour qu’ils examinent certains aspects qu’ils n’auraient peut-être pas considérés eux-mêmes. Surtout, il faut rappeler l’importance d’une vision à long terme. C’est essentiel. »

En parlant de long terme, les membres du CA de la Coop Vélo-Cité espèrent bien, à l’avenir, rendre la pareille. « On espère être mentors à notre tour, confie Eric Gosselin. Surtout pour ceux qui souhaiteraient démarrer une coopérative. Ce modèle d’entreprise, c’est l’avenir. Nous avons appris tant de choses, on espère un jour partager notre expertise. »