C’est une question de sécurité

novembre 23, 2018

Leo Allard est inspecteur de systèmes de sécurité. Les alarmes d’incendie, aussi bien que les éclairages d’urgence, il connaît ça! Il y a un an, il a lancé sa propre entreprise d’inspection de systèmes de sécurité : Love Fire Safety. Parce que la sécurité, c’est aussi une question de survie.

 

Inspecteur certifié depuis 13 ans, Leo Allard a longtemps travaillé de près avec son frère, lui aussi expert dans le domaine. Aujourd’hui, avec son entreprise Love Fire Safety, c’est en solitaire qu’il fait les inspections des systèmes de gicleurs et de sécurité électronique, des alarmes, bornes et boyaux d’incendie, des éclairages d’urgence, des extincteurs portatifs et des détections de gaz.

« On n’y pense pas assez, mais les éclairages d’urgence sont très importants en cas d’incendie, fait remarquer Leo Allard avec conviction. Les normes en vigueur disent que ces éclairages doivent tenir au moins 30 minutes en cas de perte de courant. »

Ces règlementations, qui ne sont pas toujours respectées, lui tiennent très à cœur. « Il y a des lois provinciales et fédérales qui existent. Il y a aussi des règlements spécifiques à la Ville de Winnipeg. Moi, je suis là pour vous aider à bien les respecter car ils ont tous été créés pour des raisons importantes. »

Ce que les particuliers ignorent souvent, c’est que ces inspections doivent se faire annuellement, pour que tout système de sécurité soit maintenu en bon état de fonctionnement et reste donc efficace.

« Je ne peux pas forcer les gens, mais plus encore que la loi, c’est parfois une question de survie. Il ne faut pas négliger ces mesures de sécurité, car ça peut vraiment sauver des vies! »

Leo Allard exécute également ses inspections dans les entreprises et les restaurants, qui ont leur propre règlementation. « Il doit y avoir un système particulier pour les cuisines de restaurants. De plus, l’inspection des systèmes de sécurité doit se faire tous les six mois. »

Parmi les services de Love Fire Safety, Leo Allard offre aussi des formations. Êtes-vous certain de savoir vous servir d’un extincteur? L’expert en sécurité peut vous guider.

« J’ai pris un cours spécifique pour ça. On n’y pense pas, mais se servir d’un extincteur n’est pas si évident et on fait souvent des fautes en situation d’urgence! »

Il offre d’ailleurs ses conseils en anglais comme en français. Né à Sainte-Anne et ayant grandi à Saint-Boniface, Leo Allard est en effet fièrement bilingue, donc son entreprise est bilingue. « L’important pour moi, c’est d’apporter à tous la sécurité, à des prix compétitifs et dans la langue de chacun », conclut-il.