Le CDEM au Burkina Faso - blogue

novembre 05, 2013

Le Manitoba a son CDEM. Le Burkina Faso a sa CADEL et le Mali sa CDEL.

Louis Allain et Mohamed Doumbia étaient à Ouagadougou en novembre 2013 pour aider à ces cellules de développement économique africaines à assurer leur pérennité.

Blogue 1 - 5 novembre 2013

 

Un premier pas vers la pérennisation de la CADEL CDEL, organismes parallèles au CDEM.

Un vif intérêt animait la participation des maires et des responsables du développement économique local lors du premier atelier d'une série de cinq animé par le CDEM à Ouagadougou. 

Un des soucis premiers des attentes de la CADEL et du CDEL, était de répondre aux besoins du milieu. Parmi les activités d'aujourd’hui, nous avons :

  • pris connaissance de l'horaire de la semaine et des attentes du groupe
  • fait part des stratégies des résultats sur le terrain
  • étudier les défis et les obstacles du financement
  • fait l'analyse de la situation par rapport aux partenaires techniques et financiers (PTF).

Puis nous avons cartographié le rayonnement des PTF sur l'ensemble du territoire, où ils sont présents pour mieux évaluer les potentialités qui s'en dégagent. Les membres ont très bien identifié les PTF qui s'engagent dans la dynamique du développement économique local. Les participants reconnaissent l'importance de poursuivre le dialogue avec les PTF dans un cadre de concertation plus horizontal. D'ailleurs, certains de ces PTF dégagent déjà des actions communes en collaborant plus étroitement avec des instances des structures associatives qui représentent les maires. En terminant, un bilan très positif semble indiquer l'émergence de mesures concrètes pour la pérennisation de la CADEL et du CDEL.

    

            

 

Blogue 2 - 6 novembre 2013 (Louis Allain)


Aujourd'hui, nous avons utilisé la méthode des six chapeaux d'Edouard De Bono pour créer un climat cordial et créatif en misant sur la pensée latérale. L'outil a permis à tous d'être sur la même longueur d'onde. Pour la question de la pérennisation des services de la CADEL et le CDEL, l'intelligence collective était au rendez-vous et de nouvelles pistes de développement permettront d'expérimenter, d'améliorer les rôles et les fonctions des acteurs clés.

Nous avons aussi fait l'inventaire des services offerts et des services potentiels en développement économique local pour assurer des revenus. De bonnes idées ont émergé, en particulier l'idée d'offrir un modèle d'affaires aux membres et non-membres a retenu l'attention des participants. Un modèle qui serait mutuellement avantageux pour assurer la capacité de livraison des acteurs clés du développement économique local (DEL). Dans cette optique, l'expertise des maires a aussi été identifiée malgré les contraintes que cela pourrait représenter sur le plan de leur disponibilité, des conflits d'intérêts, et du climat de confiance qui pourrait être miné par la politisation des dossiers à mener.

Cependant, nous considérons que ce réseau d'expertise permettrait aux praticiens d'apprendre les uns des autres et à bâtir des capacités internes plutôt que celles de consultants itinérants.

Pensée latérale : un mode de pensée qui mise sur la créativité et l'innovation.

Pérennisation : assurer l'autonomie de la structure

           

 

Blogue 3 - 7 novembre 2013 (Louis Allain)

Quand on démarre dans la vie, c'est loin d'être simple

Une fois de plus, c'est en misant sur la force du collectif que nous avons entamé cette troisième journée d'intervention auprès de nos partenaires. Au bénéfice de nos lecteurs, il est important de noter que depuis trois ans, la CADEL et le CDEL ont beaucoup évolué. La Cellule d'appui au développement économique local (CADEL) et le Centre d'appui de développement économique local (CDEL) ont été créés en 2011 par l'Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM) à travers le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM). C'est dans le cadre d'un programme d'appui technique de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et avec l’appui financier de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) que nous avons lancé cette initiative sur le terrain malien et burkinabé. Les agences de développement local ont été créées dans une perspective d'opérationnalisation des actions de l'AMBF et l'AMM en matière de promotion DEL.

Aujourd'hui dans un premier temps, nous avons présenté un outil pour identifier des indicateurs de rendement qui s'arriment bien aux besoins de la clientèle cible, les collectivités territoriales et les acteurs du développement économique local. Nous avons aussi présenté les indicateurs de Diversification de l'Économie de l'Ouest (DEO) qui traite de l'importance de rendre des comptes et d'assurer une bonne imputabilité auprès de nos partenaires.

Puis nous avons offert un atelier sur le cycle de vie d'une équipe à l'aide d'une grille de cheminement. Cela a permis à nos hôtes de mieux comprendre les enjeux sous-jacents à la croissance nécessaire qui mène de l'émergence à la performance tout en respectant le passage obligé par la turbulence et la norme. En tenant compte des facteurs psychologiques et des comportements sociaux des individus et des groupes, ils ont adopté un vocabulaire commun pour identifier leur cheminement.

En terminant, nous avons fait un café-rencontre pour les aider à revoir ce qui s'était passé les trois dernières années sur le plan des défis dans l'environnement externe. Nous avons identifié les possibilités présentes dans l'environnement dont ils devraient profiter pour rendre la CADEL/CDEL plus durables et les aider à réaliser la vision de faire de nos organismes de véritables tremplins pour le développement économique local.

 

Blogue 4 - 8 novembre 2013 (Mohamed Doumbia)

Les plans visions, levier stratégique pour assurer le développement économique local par les acteurs du milieu

L’objectif de la mission a été accompli dans la mesure où des mesures concrètes seront déposées pour mettre en œuvre des initiatives sur le terrain. Les visions, force créative du CDEM, serviront d’inspiration dans le but de renforcer le leadership collectif local. C’est dans une démarche de laboratoire que les participants se sont approprié les concepts clés d’un plan de vision. Ils ont découvert le potentiel rassembleur de ce processus qui permet de fédérer l’ensemble des acteurs clés d’une commune à partir de problématique propre à leur milieu.

Dans les prochaines semaines, la CDEL et la CDEL vont s’approprier les outils de ce processus pour répondre à l’invitation des maires qui ont apprécié la pertinence de l’outil.

L’équipe dynamique de la CADEL et CDEL compte désormais sur une stratégie pour pérenniser leurs services avec une carte de visite qui favorisera une concertation qui fera sens, cohésion et cohérence. Un processus simple par et pour les acteurs clés des communes. Après avoir présenté les 12 bonnes habitudes, nous avons remercié nos hôtes et puis l’engagement de poursuivre notre accompagnement par le biais des technologies.