Un voyage des papilles avec Ker Breizh

décembre 13, 2018

Ce couple de restaurateurs français connaît le Manitoba comme sa poche. Si bien qu’ils s’y installent pour de bon, avec une grande envie : importer la culture bretonne dans leur province d’adoption. Yvonnick Le Lorec et Ketty Pichaud sont les créateurs de Ker Breizh, le royaume de la crêpe.

Yvonnick Le Lorec et Ketty Pichaud devant leur kiosque au Marché St-Norbert

C’est parce qu’ils sont très attachés à leur culture bretonne que Ketty Pichaud et Yvonnick Le Lorec ont décidé d’en faire leur marque de commerce : Ker Breizh. « Ker, ça veut dire l’endroit en breton. Un endroit chaleureux, de convivialité, précise Yvonnick Le Lorec. Et Breizh, ça veut tout simplement dire Bretagne. »

Ces deux mordus de Bretagne (et de bonne bouffe!) ont déjà bien de l’expérience dans le domaine de la restauration. En France, ils tenaient Lecture Gourmande, un café de style nord-américain. « On y faisait de la petite restauration, mais aussi des évènements musicaux, sportifs ou de lecture. C’était un point de rencontre, un endroit convivial, avec un style très nord-américain. On l’a vendu en août 2017 pour une nouvelle aventure. »

Car cette fois-ci, ils adoptent plus ou moins le même concept, mais à l’inverse : importer la culture bretonne au Canada. Et Winnipeg n’est pas le choix du hasard.

Yvonnick Le Lorec y a mis les pieds pour la première fois en 2004. Depuis 2008, avec sa compagne Ketty Pichaud, ils enchainent les allers-retours entre la France et le Manitoba. « On a vite été séduits par le Friendly Manitoba, partage Yvonnick Le Lorec. Maintenant, on a une vraie famille adoptive ici. On est comme à la maison. »

Yvonnick Le Lorec et Ketty Pichaud ont fait leur retour définitif vers le centre du Canada en juin 2018, en amenant avec eux une merveille en plus : leur fils de trois ans, Ylarick. Leur rêve ultime reste d’ouvrir les portes de leur propre restaurant, ici, à Winnipeg.

Prochaine étape pour Ker Breizh : trouver un local. Ils l’imaginent déjà. « Ce sera la vraie crêperie bretonne, se réjouit d’avance Yvonnick Le Lorec. Avec le fer, le bois, la pierre, toute la décoration typique. »

Dans l’avenir, aux côtés de leur produit phare, la crêpe au caramel et beurre salé, Ketty Pichaud espère bien développer toute une gamme de pâtisseries Ker Breizh : des palets bretons en passant par le Kouign-Amann, la Bretagne ne manque pas de spécialités sucrées pour se lécher les babines!

Point important : les créateurs de Ker Breizh tiennent à cuisiner le plus possible à partir de produits locaux. « On utilise de la viande, de la confiture et du miel du Manitoba. On est en contact avec des agriculteurs locaux, dont un producteur de cidre. L’aspect local, c’est essentiel pour nous. »

En attendant l’ouverture de leur restaurant, Yvonnick Le Lorec et Ketty Pichaud offrent d’ores et déjà des services de traiteur. Vous voulez organiser une grande fête? Ils se déplacent chez vous pour vous créer une crêpe party!

Vous pouvez aussi retrouver Ker Breizh et leur station de crêpes sur le marché de Saint-Norbert. En quelques semaines seulement, leurs ventes ont augmenté de 50 %. La recette de leur succès? La galette de sarrasin, plus communément appelée la crêpe salée.

« C’est vraiment le fun d’être au marché de Saint-Norbert, on y fait beaucoup de rencontres. On voit que les gens aiment la galette salée. C’est quelque chose de nouveau par ici. Et puis, nous voir faire des crêpes avec le savoir-faire traditionnel, c’est presque un vrai spectacle! »

Ne manquez pas la station de crêpes de Ker Breizh sur le grand marché de Noël de Saint-Norbert, les 15 et 22 décembre prochains, puis deux samedis par mois de janvier à avril 2019.

Crêpes KerB

French Crêperie and Pastries

204 295-2631

kerbreizhcreperie@gmail.com

Facebook : @Ker-Breizh

Instagram : @Kerbreizh_in_Winnipeg