Le paradis des pêcheurs

juin 19, 2013

Une expérience de pêche exceptionnelle dans un cadre atypique, voilà ce que propose Aikens Lake Wilderness Lodge aux amateurs de nature. Et pour cause, le complexe touristique se situe au cœur du parc provincial Atikaki, un petit coin de paradis, candidat au classement en Site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

« Nous sommes établis à environ 100 kilomètres au nord de Winnipeg, indique le propriétaire des lieux, Pit Turenne. La seule façon d’arriver ici est de prendre l’avion. Nous offrons donc à nos visiteurs l’opportunité de vivre leur passion de la pêche sur un site isolé et préservé, ce qui est assez unique. »

Le caractère spectaculaire des lieux a permis à Aikens Lake Wilderness Lodge, en 2012, de faire partie de la collection d’expériences canadiennes distinctives de la Commission canadienne du tourisme.

« Nous avons l’honneur d’apparaître parmi les 163 expériences désignées par la Commission et nous sommes les seuls à proposer un produit de pêche, se réjouit Pit Turenne. Ce que nous proposons est reconnu comme un produit de qualité de classe mondiale! »

Outre des sessions de pêche dans un environnement d’une beauté remarquable, Aikens Lake Wilderness Lodge met aussi à disposition des visiteurs des chalets tout confort et un service de restauration de grande qualité. « Les gens ne viennent pas juste pour pêcher, ils viennent ici pour vivre une expérience d’évasion complète, précise Pit Turenne.

« Un de nos autres atouts se situe d’ailleurs au niveau de notre personnel, ajoute le propriétaire. Nous choisissons des étudiants exceptionnels pour pouvoir offrir un service hors pair afin que les visiteurs passent d’agréables moments. »

Si les touristes sont comblés par leur voyage, les propriétaires d’Aikens Lake Wilderness Lodge, quant à eux, s’estiment très chanceux de vivre dans l’environnement qui est le leur.

« L’affaire existait depuis 1948 lorsque mon père l’a reprise en 1988, explique Pit Turenne. J’ai grandi ici dès l’âge de dix ans, j’ai eu la chance de faire toutes sortes d’activités comme la pêche, les travaux manuels ou encore la visite guidée.

« Mon épouse a commencé à travailler ici en 2000, ajoute-t-il. Elle était en charge de la cuisine, de l’entretien des chalets, etc. C’est naturellement et avec plaisir que l’on a repris l’entreprise familiale en 2005. »

Amoureuse de la nature et des grands espaces, Julie Turenne se réjouit de vivre au grand air et d’offrir cet environnement idyllique à ses enfants. « J’ai grandi en faisant du camping et en passant mon temps à l’extérieur, raconte-t-elle. Il me semble donc naturel d’être dehors une grande partie de la journée, et dans le bois. Aikens Lake est pour moi un lieu de vie idéal et nos trois enfants partagent notre enthousiasme. L’expérience est vraiment profitable à toute la famille, c’est un réel bonheur. »