Paul Grenier - récipiendaire du Prix Riel

mai 26, 2017

Diplômé en agriculture à l’Université de Brandon et originaire de Saint-Léon, M. Paul Grenier figure parmi les plus grands bénévoles et bienfaiteurs de la communauté francophone du Manitoba.  Agriculteur prospère, fier propriétaire d’une ferme familiale (trois générations) de 6 000 acres, marié, père de deux enfants et aujourd’hui grand-père, M. Grenier aurait eu toutes les raisons de se consacrer exclusivement à sa famille et à l’exercice de son métier.

Paul Grenier, ancien président du CDEM (2009-2013)

Or, Paul est plutôt devenu un contributeur direct à la vitalité et à la prospérité de la communauté francophone du village de Saint-Léon, de la région de Lourdéon et de l’ensemble des communautés bilingues du Manitoba. Ses contributions furent nombreuses et significatives.

Depuis 1974, Paul a donné de son temps en tant que membre de plus de 25 comités et conseils d’administration d’importance dans la communauté. Il fut aussi président bénévole des comités et organismes francophones suivants : le comité culturel de Saint-Léon (1973-1974), le comité pour le livre historique de Saint-Léon (1996-2000), le comité de la première ferme éolienne du Manitoba à Saint-Léon (2002 à ce jour), la table ronde pour le développement économique de Saint-Léon (2002 à ce jour), le Pavillon français pour Folklorama (1996-2000), ainsi que le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba, le CDEM (2009 à 2013).

Les services rendus bénévolement par Paul Grenier à la collectivité francophone du Manitoba furent de plusieurs acabits, tant sur le plan des arts et de la culture, que de l’éducation française, du patrimoine, de la santé et de la politique. Néanmoins, par le dépôt de la candidature de M. Grenier à l’Ordre du Manitoba, c’est tout particulièrement sa contribution au développement économique que nous souhaitons mettre en lumière.

Paul aime profondément sa communauté francophone, Saint-Léon. Depuis sa jeunesse, il œuvre bénévolement à favoriser la prospérité de sa région natale. Il a l’ultime conviction que le progrès de Saint-Léon, de la région La Montagne et de la communauté francophone du Manitoba, dans une perspective globale, passe avant tout par le développement économique. Cette vision l’a notamment guidé vers son intégration au conseil d’administration du CDEM dès la création de l’organisme en 1996, auprès duquel il a par la suite occupé les fonctions de vice-président (2005-2008) et de président (2009-2013).

Au CDEM, pendant quelques années, il a présidé quelques sous-comités, dont le comité agroalimentaire/ rural. C’est là qu’il a pu faire avancer le dossier des coopératives francophones au Manitoba.

De même, il fut parmi les premiers membres du comité de la Table ronde de Saint-Léon, créée en 1996, représentant également la population de Saint-Léon sur la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lourdéon. Siégeant encore aujourd’hui sur le comité de la Table ronde, Paul s’assure de faire valoir les intérêts de Saint-Léon tout en privilégiant une approche régionale où tous sont gagnants. Sans l’influence de la Table ronde et de Paul Grenier, le Centre d’interprétation de la salamandre et le parc éolien de Saint-Léon n’auraient probablement pas vu le jour.

 

Les bustes de Louis Riel pour la remise des prix

Faisant bénéficier le CDEM et les autres comités de développement économique auxquels il participait de sa vision entrepreneuriale, de son dynamisme et de son sens politique stratégique, ce fier résidant de Saint-Léon a contribué inlassablement à la mise en œuvre de projets structurants et mobilisants dans plusieurs communautés francophones de la province. C’est d’ailleurs sous son règne en tant que président du CDEM que les municipalités bilingues du Manitoba ont connu leur première vague de projets d’infrastructure majeurs et que Paul s’est assuré de maximiser les retombées de ce momentum pour la communauté. Extrêmement connecté et hautement respecté par la classe politique municipale, provinciale et fédérale, il savait comment faire avancer des dossiers en collaboration avec les leaders, ministres et influenceurs de tous les paliers de gouvernements, au bénéfice de la communauté francophone de sa province.