Tisser des liens entre entrepreneurs à l'aide du mentorat

mai 04, 2016

Pour Grégory Pascal, maitre nageur et fondateur de l’école de natation bonifacienne Activ’eau, nager en eaux troubles n’a rien de trop effrayant. Mais vu l’ampleur que prend l’école de natation bilingue, qu’il a établie avec son épouse en 2013, il se dit qu’un peu d’aide à la navigation pourrait s’avérer utile.

Grégory Pascal d'Activ'eau

« On est une jeune entreprise et on a évolué très vite, indique-t-il. On a commencé avec sept enfants qui apprenaient à nager, et au bout de deux ans on en avait 90. Je veux que cette évolution continue, et je veux bien faire. C’est pourquoi j’aime l’idée de pouvoir rencontrer quelqu’un avec de l’expérience, qui pourrait me donner un avis extérieur et avec qui je pourrais échanger. »

Il s’est tourné donc vers le programme Mentorat pour entrepreneurs du CDEM.

Ce tout nouveau programme a été développé par le CDEM en partenariat avec  le Réseau M de la Fondation Entrepreneurship du Québec et le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDEA).

En effet, une quinzaine de néo-entrepreneurs francophones au Manitoba, dont Grégory Pascal, seront jumelés avec des entrepreneurs d’expérience, les mentors.

Christian Fais, coordonnateur du projet, explique : « Le CDEM ajoute ce nouveau service en complément aux services d’aide aux entreprises déjà existants afin d’avoir un outil supplémentaire permettant surtout aux nouveaux entrepreneurs de passer le cap des premières années d’existence, qui sont cruciales. » Au Canada, statistiquement, 50 pour cent des entreprises ne dépassent pas les 5 ans d’existence, mais les entreprises où les fondateurs ont accès à un programme de mentorat ont plus de chances de survie. 

« Le Mentorat est une relation d’accompagnement libre basée sur la confiance et le respect mutuel, mais aussi sur l’application d’un code éthique, une politique de confidentialité », ajoute Christian Fais. Dans cette relation privilégiée, un mentor bénévole partage son expérience entrepreneuriale et met son acquis au service d’un mentoré. « Je veux offrir mon expérience en tant qu’entrepreneur, mais pas juste le côté positif, assure un des mentors du programme, Josée Lemoine. On apprend toujours de ses erreurs et il faut savoir se remettre en cause rapidement. Les histoires d’entrepreneurs aguerris peuvent aider dans ce sens. »

Christian Fais et Josée Lemoine

Le programme de mentorat vise les jeunes entrepreneurs, ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat pour la première fois, mais aussi des entreprises déjà établies qui voudraient profiter de conseils avisés pour leur développement et croissance.

Les mentors et leurs mentorés se rencontreront une à deux fois par mois pour une durée de une heure ou deux, les rencontres sont flexibles.

L’homme d’affaires Raymond Poirier, fondateur de la maison d’édition Apprentissage Illimité, sera lui aussi un des mentors. «  Quand tu vis une nouvelle expérience en tant qu’entrepreneur, c’est bon de pouvoir apprendre quelque chose d’une personne qui a traversé la même situation. C’est à toi de prendre les décisions, mais l’avis d’un mentor peut être très utile. Je n’ai pas eu accès à un programme semblable quand j’ai commencé, il y a une quarantaine d’années, mais j’aurais bien aimé. »  

Christian Fais encourage les jeunes entrepreneurs à se joindre au programme. « On est en recrutement permanent aussi bien pour les mentors que pour les mentorés, lance-t-il.

Le plus d’entreprises on met en contact avec des mentors, le plus il y aura d’impact positif. Mon espoir est qu’on puisse aider le maximum d’entrepreneurs à réussir.

Le mentorat structuré a fait ses preuves ailleurs, et il aura le même succès chez nous. Les jeunes entrepreneurs ont tout à gagner, et rien à perdre, et les mentors contribuent par leur générosité au développement économique local. »

 

* Le mentorat vous intéresse ? Le CDEM offre deux ateliers pour les mentors et les mentorés. Le formateur, Michel Auger du Réseau M, sera au CDEM le mercredi 11 mai à 13 h 30, et le jeudi 12 mai à 9h30. À vous de choisir l’heure qui vous convient le mieux. Pour y participer, contactez Christian Fais au 204 925-8824 ou cfais@cdem.com.