150 ans d’histoire à Saint-Jean-Baptiste

septembre 11, 2019

Le 13 septembre 2019, le village de Saint-Jean-Baptiste a dévoilé une statue de bronze grandeur nature en l’honneur de l’arrivée des premiers habitants permanents au village il y a 150 ans.

Sculpture Antoine Vandal et Raymond Rajotte

L’idée a germé au printemps 2016 lors d’une discussion entre les membres du Club des pionniers de Saint-Jean-Baptiste. Mona Lavallée, membre du club, explique que « nous voulions mettre en avant les valeurs culturelles et historique du village. De là, nous avons parlé des premiers habitants de Saint-Jean-Baptiste et nous avons souhaité leur rendre hommage ».

Mona Lavallée, membre du comité pour le 150e anniversaire de Saint-Jean-Baptiste

Rapidement, un comité se crée afin de préparer l’événement qui célébrerait le village. L’objectif : garder l’histoire de Saint-Jean-Baptiste vivante, avec pour point de départ l’histoire, le patrimoine et la culture du village de Saint-Jean-Baptiste.

Pour mener à bien cet ambitieux projet, le comité devait bien sûr trouver du financement. « Nous avons donc fait une demande de contribution auprès du ministère du Patrimoine canadien, dans le cadre du 150e anniversaire de l’arrivée des premiers habitants permanents de Saint-Jean-Baptiste. »

Dès lors, le comité avait trois années pour préparer cet anniversaire en 2019. Ses membres ont choisi de créer un parc, qui deviendra « un lieu de rencontre pour les habitants du village », espère Mona Lavallée.

Elle poursuit : « Nous avons aussi réfléchi à comment faire en sorte que l’histoire y ait sa place. C’est en tombant sur une photo d’Antoine Vandal et Raymond Rajotte, deux pionniers de Saint-Jean-Baptiste, que l’idée d’une statue nous est venue. » (Lire aussi - Double parenté coulée dans le bronze)

 

Cette statue, grandeur nature et faite en bronze par l’artiste Débora Cardaci sera érigée au centre de ce parc. Mona Lavallée précise qu’en plus de cette statue, « les gens pourront aussi y voir les drapeaux métis et franco-manitobain, afin de rappeler à tous que le village est né de nos ancêtres métis et canadiens-français. Ils pourront également découvrir un panneau explicatif de l’arrivée des Métis et un autre sur l’arrivée des Canadiens-Français à Saint-Jean-Baptiste ».