Saint-Laurent

Le sceau officiel de la municipalité de Saint-Laurent, qui porte à la fois la devise Ayangwamisita (« Sois prudent », en ojibwé-cri) ainsi que le nom de la municipalité en français, exprime à merveille les racines métisses et francophones de la municipalité. Sans parler de sa diversité culturelle.

En effet, à l’instar de la vision exprimée sur le sceau officiel, la vie culturelle, familiale et économique dans la municipalité de Saint-Laurent est riche, dynamique et variée. Saint-Laurent est une communauté où vous pourrez travailler, vous amuser et élever votre famille en français, en anglais et en michif.

La municipalité comprend le village de Saint-Laurent, où se trouve la plus forte concentration de la population et des services offerts, ainsi que le village d’Oak Point qui, comme Saint-Laurent, longe le lac Manitoba.

Un patrimoine unique

Situé à 80 km au nord-ouest de Winnipeg, Saint-Laurent possède un patrimoine culturel unique. Un endroit de pêche pour les Métis depuis 1824, avec l’arrivée de familles de Pembina, la communauté a obtenu son nom lorsque le missionnaire Charles Camper a fondé la paroisse catholique de Saint-Laurent en 1858.

La municipalité a été fondée en 1882. En 1905, plusieurs familles bretonnes s’y installent, suivies de Canadiens-français dans les années 1930, et des Mennonites dans les années 1950.

La culture métisse et francophone est célébrée tous les ans, l’été lors des Métis Days et du Métis Music Festival, mais surtout au début mars, dans le cadre du Festival Manipogo, fête hivernale nommée en l’honneur du monstre marin mythique du lac Manitoba. La célébration de la pêche dans la région vous offrira l’occasion unique d’assister à des démonstrations de pêche sur glace traditionnelle, de savourer des filets de doré et de taper du pied au son de gigues et de reels métis.

Un passé et un présent plein d’avenir

Saint-Laurent est en pleine croissance économique, s’étant remise d’une inondation en 2011. En effet, la communauté compte 1 338 résidents, soit près de 200 personnes de plus qu’en 2001. La population peut parfois doubler l’été, étant donné l’attrait de ses belles plages. Dès le printemps, de nombreux Winnipégois et Manitobains d’autres régions s’y installent pour passer le plus fort de l’été dans leurs chalets. Lorsqu’ils ne sont pas à la plage, on peut retrouver les résidents et visiteurs sur le terrain de golf Manipogo.

Si la chasse et la pêche récréatives attirent les esprits sportifs, la pêche commerciale, véritable tradition, contribue grandement à l’économie locale. L’hiver, les pêcheurs attrapent la perchaude et le doré. Le printemps, c’est au tour de la carpe commune. En s’éloignant du lac Manitoba, c’est l’élevage du bœuf qui domine. Plus de 66 % des entreprises de la municipalité sont liées à l’agriculture.

La région est dotée de plusieurs restaurants, de stations d’essence et d’une quincaillerie de taille.

Un endroit idéal pour les familles

La municipalité rurale dispose de deux écoles, situées dans le village de Saint-Laurent. L’école communautaire Aurèle-Lemoine accueille en français les élèves de la maternelle à la 12e année. St.Laurent School accueille en anglais les élèves de la maternelle à la 12e année. L’école Aurèle-Lemoine est également dotée d’une garderie, service essentiel pour les jeunes familles.

En plus des écoles, Saint-Laurent a également un bureau de soins de santé communautaire bilingue et une résidence pour aînés. De plus, la municipalité propose également des activités récréatives idéales pour les familles. À Oak Point, le Club communautaire est très actif, livrant un programme dynamique. L’aréna de Saint-Laurent accueille un programme de hockey mineur qui attire garçons et filles qui n’attendent que l’occasion de patiner pour les Lake Monsters. Une équipe de hockey sénior, les Lakeside Phantoms, attire les joueurs plus expérimentés. De plus, le centre récréatif de Saint-Laurent propose une variété d’activités pour les familles, en français et en anglais. L’été, le baseball, joué sur le terrain du centre récréatif, est le sport de prédilection de nombreux Laurentiens.

Saint-Laurent en quelques chiffres

1 338 résidents (chiffres de 2016), dont 405 bilingues (français-anglais)

86,5 % de la population est propriétaire de sa maison

L’agriculture représente la principale industrie (66 %), suivie par la construction (10 %) et les secteurs du transport (4 %), de l’immobilier (4 %) et de l’administration (4 %)

 

Pour plus d'informations, visitez: www.stlaurentmb.ca

MR de Saint-Laurent

Tél: (204) 646-2259
Fax: (204) 646-2705
Courriel: rmstlaur@mymts.net
Website: www.rmofstlaurent.ca