Saint-Léon

Esprit d’entrepreneuriat, énergie verte et sens de l’accueil font de Saint-Léon, une destination très prisée. Situé au sud-ouest du Manitoba, le village de Saint-Léon est majoritairement francophone. On doit surtout la renommée de ce village au fait que c’est là qu’est née la plus importante entreprise coopérative de la région, la Co-op de Saint-Léon.

Entreprendre comme un 6e sens

Proche de Somerset, dans la municipalité rurale de Lorne, le village de Saint-Léon profite des vallées et terres fertiles du sud-ouest du Manitoba. En effet, la position de Saint-Léon est idéale : à l’est, les collines Pembina, les collines Tiger au nord et à l’ouest ainsi que la Vallée Pembina au sud.

La région est reconnue pour ses récoltes d’oléagineux et de céréales. Parmi les élevages pratiqués, on y retrouve des élevages porcins, laitiers, de volaille ainsi que des fermes d’urine de juments gravides.

Cette volonté d’entreprendre ne date pas d’hier. En 1942, la coopérative Saint-Léon Ltée (St. Léon Co-op), voit le jour. Rapidement, elle prend de l’ampleur en élargissant ses services en mettant à la disposition de ses membres, du pétrole, des matériaux de construction et même des intrants agricoles.

Grâce au leadership de Raynald Labossière, qui a dirigé la coopérative pendant 46 ans et au soutien des membres, la coopérative Saint-Léon a commencé à desservir les communautés de Saint-Léon, Notre-Dame-de-Lourdes, Altamont, Saint-Claude, Manitou, Souris, Pilot Mound et Crystal City. La coopérative offre une gamme de services, et fournit même des maisons clés sur porte.

À la conquête du vent et des salamandres

Le premier parc éolien au Manitoba est né à Saint-Léon. Le parc éolien de 99 mégawatts (MW), créé à Saint-Léon, occupe un terrain de 9 000 hectares (23 000 acres). Les éoliennes sont placées dans l’escarpement de Pembina qui domine les prairies environnantes. Ainsi, les turbines sont exposées aux vents balayant les plaines. Ensemble, les 63 turbines produisent suffisamment d’électricité pour répondre aux besoins de 35 000 habitations, soit l’équivalent d’une ville telle que Brandon.

Le village de Saint-Léon est également reconnu pour la grande migration annuelle des salamandres, qui traversent la rue principale par centaines durant les journées chaudes et humides de la fin du mois d’août.

Corporation de développement communautaire de Lourdéon

C.P. 336 Notre-Dame-de-Lourdes MB R0G 1M0 Tél: (204) 248-2515
Fax: (204) 248-2049
Courriel: lourdeon@mts.net