Ce 8 mars, célébrons l’entrepreneuriat au féminin!

Partagez la publication :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana, une entrepreneure récompensée au concours 48 h Top Chrono

 

Du 10 au 12 février 2022, le concours canadien « 48 h Top Chrono » a eu lieu en ligne, réunissant une trentaine d’entrepreneurs immigrants francophones et bilingues de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan et du Manitoba. Le concours avait comme objectif de partager des idées entrepreneuriales, de former des équipes, et de lancer des entreprises. Organisée par le Réseau de développement économique et d’employabilité du Canada (RDÉE Canada), cette édition a notamment récompensé Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana, immigrante arrivée de Madagascar à Winnipeg il y a 5 ans.

 

« Participer à 48 h Top Chrono était très important pour moi, car cela m’a permis de faire entendre mon projet de création d’entreprise à des gens spécialisés du monde entrepreneurial. Ce concours a été un déclic pour lancer véritablement mon projet, car c’était la première fois que je le présentais d’une manière professionnelle », souligne la lauréate du prix Coup de cœur.

Depuis plus d’un an, Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana élabore donc un projet bien précis qu’elle souhaite concrétiser dans les prochains mois : l’importation et la vente de vanille au Canada. « Je viens de Madagascar, qui est un des principaux pays producteurs de vanille au monde, que cela soit en qualité ou en quantité. L’idée est de faire le pont entre mon pays d’accueil et mon pays d’origine pour que les gens puissent bénéficier de la bonne qualité de cette épice », explique la jeune entrepreneure.

 

« Je vais créer cette entreprise au Manitoba, mais le but dans les prochaines années est de réaliser ce commerce dans toutes les provinces. Ici au Canada, on retrouve beaucoup de vanille venant de Madagascar, mais ayant un label européen. En plus, la vente n’est proposée que quelques mois dans l’année. Mon objectif principal est de générer des retombées économiques directement aux producteurs locaux tout en créant de l’emploi ici au Manitoba. Et bien sûr de rendre la vente de vanille disponible toute l’année ».

 

Un concours comme rampe de lancement

 

48 h Top Chrono a donc permis à Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana d’affiner son projet : « Au début du concours, les participants ont donc été amenés à présenter leurs idées. J’ai eu la chance de voir mon projet être sélectionné par les mentors lors d’un vote. J’ai pu ensuite choisir mon équipe parmi les autres candidats pour travailler en groupe sur mon idée d’entreprise, et ainsi rendre mon projet plus vendable et présentable devant les investisseurs. »

 

À l’issue des 48 h, Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana a eu l’honneur de recevoir le 2ème prix offert par Startup Canada et RDÉE Canada avec son équipe composée de Ana Ferreira, de Hasabintwari Jean Népomucène et de Kouadio William Kanga. Mais surtout, la jeune entrepreneure a également gagné le prix coup de cœur, décerné par Réseau Mentorat pour souligner un engagement, un dynamisme et une participation remarquée dans cette édition du 48 h Top Chrono : « Quand j’ai su que j’avais gagné le prix, j’étais vraiment contente de moi et contente de l’équipe avec qui j’ai travaillé. Réseau Mentorat va travailler avec moi, m’accompagner pour la création de mon entreprise en m’assignant un mentor pendant 1 an, explique Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana. Je me considère encore au démarrage du projet donc c’est vraiment énorme pour moi car j’ai besoin d’aide et de conseils. Cela va m’ouvrir beaucoup de portes. »

 

Une future entrepreneure à plein temps

 

« Pour l’instant, je jongle avec un travail et la réalisation de ce projet. Je combine les deux, mais d’ici 5 ans, mon objectif est de devenir entrepreneure à plein temps, explique Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana. J’avais déjà commencé à avoir un bagage entrepreneurial via mon expérience dans l’entreprise familiale, à Madagascar, avec mon mari. De plus, pendant mes études, j’ai étudié l’économie et l’administration des entreprises, tout en prenant des cours d’entreprenariats à Madagascar en français. J’ai donc toujours baigné dans ce monde-là ».

Hassanaly Leïla Dolly Tsilaosana se montre confiante quant à la création de son entreprise dans les prochains mois :  « Il y a eu beaucoup d’obstacles avant d’arriver à ça, surtout en tant que nouvel arrivant dans un pays. Puis le fait que je sois une femme, une mère de famille et avec un travail à plein temps. Même avec l’aide que j’ai reçu de nombreuses personnes, notamment grâce au concours 48 h Top Chrono, je me sens encore plus redevable, alors pas question pour moi d’abandonner maintenant. Je veux d’ailleurs remercier Joel Lemoine, Directeur de l’appui aux entreprises au Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM), qui m’a parlé en premier du concours 48 h top chrono. Je tiens énormément à remercier l’ensemble du CDEM, car ce sont des personnes qui font de grands efforts pour montrer au monde que l’on existe. »