La population des municipalités bilingues du Manitoba en hausse

Partagez la publication :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Des communautés accueillantes:
une forte augmentation de la population dans les municipalités bilingues du Manitoba

Selon les dernières données du recensement dévoilées par Statistique Canada, les municipalités bilingues du Manitoba ont vu une augmentation de 8,1 % de leur population, entre 2016 à 2021, et ce, particulièrement dans le milieu rural.  

« L’analyse de ces données nous montre qu’en zone urbaine et périurbaine, il y a une forte augmentation de la population dans les municipalités bilingues de la province, notamment portée par la capitale, Winnipeg », explique Louis Allain, directeur général du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM). 

 « Nous voyons également une hausse significative de la population dans les municipalités rurales comme Saint-Laurent ou Alexander, qui ont vu leur population augmenter de plus de 15 % ces cinq dernières années. C’est une augmentation vraiment positive surtout dans des milieux où le développement économique est moins important que dans les zones urbaines et périurbaines ».  


MR d’Alexander

Une augmentation plus élevée que la moyenne provinciale globale

Mais là où les chiffres surprennent vraiment, c’est quand on les compare à la moyenne provinciale globale. Justin Johnson, chef de la direction de l’Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM), commente ces données : « L’augmentation de la population de l’ensemble des municipalités du Manitoba est en moyenne de 5 % depuis 2016, un chiffre nettement moins élevé que les 8,1 % pour les municipalités bilingues ».  

On peut ainsi souligner que sur les 15 municipalités bilingues du Manitoba, huit ont enregistré une augmentation de leur population qui dépasse la moyenne provinciale globale de 5 %, soit plus de la moitié. 

Pour le directeur du CDEM et le chef de la direction de l’AMBM, cette différence s’explique par une grande attractivité : « Cela démontre une activité continue en matière de développement économique dans les collectivités francophones et bilingues. Elles s’agrandissent et sont des lieux qui attirent des gens. Il y fait bon vivre pour élever sa famille, travailler, amener ses enfants à l’école, mais également pour se divertir », explique Justin Johnson.  

« Nous avons également pu observer durant les dernières années de grands changements dans le monde du travail, notamment avec l’avènement du télétravail. Beaucoup plus de personnes ont cherché à s’installer dans des municipalités plus éloignées des villes où les conditions de vie peuvent être jugées plus intéressantes », ajoute Louis Allain.  


Louis Allain, directeur général du CDEM

Des services et des infrastructures attractifs

Une plus grande attractivité bien évidemment expliquée par l’accès à des services publiques francophones :  

« Pour les francophiles, il est très important de retrouver au Manitoba des services en français comme les écoles françaises et les écoles d’immersions. Notre objectif est que les municipalités bilingues soient des communautés accueillantes », explique le directeur du CDEM. « Avec l’AMBM, c’est un de nos projets les plus importants, être capable de bien accueillir les nouveaux arrivants pour maintenir notre poids démographique ». 

Cette augmentation de la population représente aussi un défi dans le maintien de services fiables et efficaces :  

« On constate une croissance extraordinaire dans nos communautés bilingues, comme à Sainte-Anne avec une hausse de la population de 35 % depuis 2016. Nous devons alors nous assurer que les municipalités soient à la hauteur pour maintenir ces services et notamment ceux de base comme la gestion des eaux usées, des déchets ou le déneigement pendant l’hiver, explique Justin Johnson. C’est pour cela qu’il faut toujours rappeler à nos partenaires gouvernementaux aussi bien fédéral que provincial que le maintien et le renouvellement des infrastructures sont des priorités et que la collaboration des associations est essentielle, notamment pour maintenir ces conditions de vie attendues par nos communautés. » 

 
Justin Johnson, chef de la direction de l’AMBM

Des partenaires francophones qui encouragent l’emploi et le développement économique

Cette augmentation de la population positive est soutenue par les municipalités bilingues du Manitoba où l’emploi et les industries font partie intégrante du développement économique de la province :  

« J’ai toujours dit que l’emploi est le cœur de tout projet d’immigration. Nous sommes fiers au CDEM de développer des projets favorisant l’attractivité de ces municipalités, assure Louis Allain. 

« Notre grand atout est notre leadership municipal bilingue, avec l’AMBM, qui a donné naissance au CDEM et à Éco-Ouest Canada (ÉOC). Ces associations donnent ainsi une voix et un poids importants pour les communautés bilingues et francophones au Manitoba, conclut Justin Johnson. À l’AMBM, nous avons d’ailleurs lancé en septembre dernier une grande Stratégie de relance économique municipale, notamment pour aider les municipalités bilingues à rebondir et à prospérer. Avec comme objectif d’être prêt à affronter nos prochains défis ». 

En bref… 

  • Municipalité bilingue qui a vu la plus grande augmentation de population entre 2016 et 2021 : Village de Saint-Anne +36,80% 
  • Municipalités bilingues qui ont vu une augmentation de la population plus grande que 10% :            

-Village de Saint-Anne  +36,8%
– Alexander +15,6%
– Saint-Laurent +15,2%
– Ritchot +11,8%
– Saint-Pierre-Jolys  +11,2%
– La Broquerie  +10,7% » 

  • Moyenne globale de l’augmentation de la population dans les municipalités bilingues :  +8,1%